Deuxième livre de Joël Dicker que je lis en un mois et j’ai été encore transporté… dans le monde perdu de l’enfance où la vie semble éternelle et le présent plus que jamais au coeur de toute chose

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>